Afficher le menu des théâtres de Compiègne rechercher sur le site des théâtres de Compiègne

Théâtre Impérial

AMADEUS

07 Février 2020

Retour aux spectacles Réserver

Concert
1h45 avec entracte
Tarif E

CLÉ D’ÉCOUTE : samedi 1er février de 14h à 17h

QUATUOR ZAÏDE

Le Quatuor Zaïde interprète Mozart et notamment son chef d’œuvre qui émerveille petits et grands, La Flûte enchantée, et tend la main au XXe siècle en abordant aussi Webern. Un programme qui s’annonce intense !

Le Quatuor Zaïde a été fondé en 2009 à Paris par quatre jeunes musiciennes qui ont choisi pour nom de baptême l’un des personnages les plus attachants de Mozart : Zaïde, la jeune esclave du sultan Soliman. C’est presque naturellement, ainsi, que le quatuor interprète avec prédilection le répertoire mozartien, comme nous le montrera ce concert qui s’ouvrira par le Quatuor en sol majeur K.387, le premier des six que Mozart a dédiés à Haydn. Les quatre musiciennes y voient « un microcosme peuplé de personnages  imaginaires », qui leur a donné l’idée d’interpréter également, dans un jeu de miroir, une transcription des thèmes les plus célèbres de La Flûte enchantée, faite par « une main inconnue mais experte ». Les émotions des personnages s’expriment ici sans mots, « à travers l’infinité de subtilités dont est capable un quatuor ». Entre ces deux grandes oeuvres de Mozart, le Quatuor Zaïde a choisi de glisser les 6 Bagatelles de Webern, à propos desquelles le compositeur disait : « Non multa sed multum », ce qu’on peut traduire par : « Elles sont brèves mais intenses. » Chacune en effet dure moins d’une minute mais révèle un monde de poésie.

Quatuor Zaïde
Charlotte Maclet 1er violon
Leslie Boulin Raulet 2ème violon
Sarah Chenaf alto
Juliette Salmona violoncelle

Wolfgang Amadeus Mozart
Quatuor n°14 K 387 en sol majeur
Anton Webern
Six Bagatelles op.9
Wolfgang Amadeus Mozart
La Flûte enchantée K620
(transcription d’époque, anonyme)

© Kaupo Kikkas

Presse

Avec le quatuor Zaïde, les instruments chantent aussi bien que les solistes de l’opéra. Du cri de détresse de Tamino en ouverture à la colère de la Reine de la Nuit, chaque personnage est parfaitement caractérisé par les deux violons, l’alto et le violoncelle des Zaïde.
Le Figaro


Partager :

Vous
aimerez aussi

Concert

13
Février 2020

GLORIA & MAGNIFICAT DE VIVALDI

LE CONCERT SPIRITUEL

Annulé

05
Mars 2020

LES PÊCHEURS DE PERLES

GEORGES BIZET

Reporté

14
Mai 2020

ORPHÉE ET EURYDICE

MIROIRS ÉTENDUS